Maisons jumelées BBC pour un Maître d’ouvrage auto-constructeur

Dossier graphique phases APS PC EXE. Logiciel Autocad LT, 3D studio max, photoshop

Rôdé  à la construction de plusieurs bâtiments au sein de son exploitation, cet agriculteur céréalier du Nord Côte-d’Or est toujours très impliqué dans la conception de ses projets, qu’il construit lui même.

Soucieux de la qualité des logements offert aux personnes à mobilité réduite, et aux personnes âgées en milieu rural, il a entièrement financé la construction de 6 logements spécialement adaptés à cette tranche de population, lui-même sensibilisé à la cause, suite à un grave accident de travail.

 

Résidence La Garenne, 2 route de Montbard 21400 Ampilly le sec. http://www.location-pmr-bourgogne.fr/

 

Mon rôle fût de l’accompagner dans la conception du projet, en lui apportant mes connaissances techniques et réglementaires. La profession d’architecte étant protégée pour ce type de projet, j’ai donc fait appel à mon réseau d’entrepreneurs, et plus particulièrement à M Vincent Billard architecte à Dijon qui s’est occupé du dossier de permis de construire.

Mission :

  • Répondre au mieux à l’attente du client, par une écoute attentive de ses besoins.
  • Trouver des solutions constructives adaptées à l’auto construction, et l’absence de matériel de levage (grue)
  • Respect du code d’urbanisme et de l’habitation. La commune ne possédant pas de plan local d’urbanisme, un certificat d’urbanisme opérationnel fût demandé.
  • Respect des normes d’accessibilités des PMR, pour l’aménagement intérieur, et des abords extérieurs,
  • Respect de la réglementation incendie, l’usage des habitations étant locatif.
  • Respect de la réglementation thermique 2012*, et optimisation du confort de l’habitation, afin d’atteindre le label BBC.  Les personnes âgées sont moins mobiles que les plus jeunes d’entre nous, et vivent souvent seules. La température ambiante de l’habitat devra compenser ce manque de mobilité.

A L’INTENTION DES PARTICULIERS.

 

Les certificats d’urbanisme sont des actes fournis par l’administration qui vont permettre à l’administré demandeur, de se voir informé des contraintes pesant sur son projet (règles d’urbanisme, limitations administratives à la propriété,  taxes).

Le certificat d’urbanisme opérationnel. Il renseigne sur l’état des équipements publics existants ou prévu, il précise, en considération des indications figurant dans la demande; la nature de l’opération envisagée, la localisation approximative et la destination des bâtiments projetés. Il précise également  si le terrain peut être utilisé pour la réalisation de l’opération projetée.

[/vc_row_inner]

A L’INTENTION DES PARTICULIERS

Qu’Est ce qu’une maison BBC?

 

BBC signifie  Bâtiment Basse Consommation. C’est un bâti à très faible consommation d’énergie, qui ne rejette qu’un très faible taux de dioxyde de carbone.

La maison BBC doit être construite dans le respect de la Réglementation Thermique 2012  mise en place à la suite du Grenelle de l’Environnement. Elle doit respecter un certain nombre de règles.

  • Valorisation des apports du soleil .

Le soleil apporte aussi bien la chaleur que la lumière. L’optimisation de  l’implantation d’une maison par rapport au soleil permet de réduire la consommation d’énergie en chauffage. Il est alors essentiel de concevoir les pièces à vivre au Sud de la maison avec de larges ouvertures permettant l’entrée de la chaleur et de la lumière du soleil.

Implanter les espaces comme le garage, le cellier ou le parking au Nord est alors plus judicieux. Regrouper les pièces destinées à la nuit est idéal puisque leur température est  souvent inférieure à celle des pièces de jour.

  • Isolation renforcée et bonne gestion de la ventilation

Les murs de la maison et la toiture doivent être le mieux isolés possible puisque l’isolation thermique a une influence directe sur la consommation d’énergie. La qualité thermique des matériaux utilisés est essentielle.

  • Traitement des ponts thermiques

Le pont thermique est un point de jonction où l’isolation n’est pas continue. Il provoque alors des fuites de chaleur dans les parois. Il représente une perte importante de chaleur ce qui génère des dépenses inutiles d’énergie. Une isolation thermique efficace, et de bonne qualité,  réduira significativement les besoins en énergie.

  • Etanchéité à l’air

Les fuites d’air dans une paroi sont source de déperditions calorifiques, de courants d’air et d’inconfort lié à la difficulté de chauffer le logement. La mesure de la perméabilité à l’air  permet d’identifier les failles de l’étanchéité dans l’ensemble des parois donnant sur l’extérieur. Elle doit être contrôlé par un technicien certifié.  Le test d’étanchéité permet également de vérifier la qualité de la mise en œuvre des travaux.

A L’INTENTION DES PARTICULIERS

Qu’est ce que la RT 2012?

 

C’est une Réglementation Thermique qui s’applique en France aux permis de construire de certains bâtiments tertiaires, et de tous les bâtiments résidentiels depuis  2013.

Elle fixe pour les constructions neuves un seuil maximal de consommation d’énergie primaire de 50kWh/m2/an qui équivaut au label « Bâtiment Basse Consommation ».

Cette exigence inclut cinq usages énergétiques : le chauffage, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage et auxiliaires.

Elle varie selon le type de bâtiment, l’altitude et la zone climatique. Elle porte également sur la qualité intrinsèque du bâti, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre : les composants du bâti (chauffage, refroidissement et éclairage artificiel) doivent avoir un besoin cumulé limité en énergie.

Elle prévoit aussi :

  • le maintien d’une température intérieure maximale dans les bâtiments en période de forte chaleur l’été ;
  • un recours aux énergies renouvelables en maison individuelle, le traitement des ponts thermiques et de l’étanchéité à l’air ou encore une surface minimale de baies vitrées.

Et le test d’étanchéité?

L’objectif  est de visualiser les infiltrations d’air parasites et de quantifier la perméabilité à l’air de l’enveloppe du bâti.

Il s’agit d’un test in situ, effectué une fois la maison prête à être habitée. Le matériel le plus souvent utilisé en habitat individuel est le système de la porte soufflante.

Par ce système, on provoque la mise en dépression ou surpression du bâtiment à l’aide d’un ventilateur. Les fuites sont alors repérables à l’aide d’une poire à fumée par exemple.

Process  constructif EUROMAC 2

L’entreprise réalise des blocs coffrages en polystyrène expansé, destinés à la réalisation de murs par empilage à sec et remplissage de béton de granulats courants. Le mur EUROMAC 2 est constitué de parois en polystyrène expansé de 45 mm d’épaisseur intérieure et de 45 mm à 250 mm d’épaisseur extérieure, reliées entre elles par des entretoises métalliques. L’épaisseur totale du mur non enduit varie de 25 ou 45 cm en moyenne.

Le procédé permet d’allier les avantages de l’isolation par  l’intérieur et par l’extérieur afin d’atteindre les exigences d’un bâtiment BBC, voir d’un bâtiment dit « passif ». Ces éléments font l’objet d’un guide d’agrément technique Européen, et sont soumis à la certification CE.

Ces blocs, dont les faces extérieures comportent un réseau vertical de queues d’aronde, sont spécialement destinés à être revêtus extérieurement par système épais en mortiers de liants hydrauliques, mais, il est également possible d’y fixer un revêtement de bardage sous condition de bonne mise en œuvre.

 

Le domaine d’emploi est limité aux murs de petits collectifs jusqu’à la troisième famille comprise ainsi qu’aux bâtiments industriels et agricoles et établissements recevant du public. Les limitations du domaine d’emploi résultent alors du respect de la réglementation en vigueur applicable à ces bâtiments.

Sur la base des notes de calcul, transmisent par le BE Structure de la société Euromac2, et fort de mon expérience de 10 années passées comme dessinateur projeteur béton, au sein de BE Dijonnais, et Socotec,  j’ai pu réaliser l’ensemble des plans beton du projet, pour la construction de s édifices.

Communication visuelle

 

Une stratégie de communication fût élaborée afin de faire connaître le projet quelques mois avant la fin des travaux. Un site Internet fût créé, le maître d’ouvrage participa à des salons d’exposition ciblée, et des panneaux graphique furent réalisés, une image valant 1000 mots, comme le rappelle l’adage.Je vous  présente ci-dessous les pièces graphique réalisées à cette occasion, par mes soins.